Les impacts du chocolat sur notre SANTE et leurs EXPLICATIONS

Le chocolat est-il bon pour la santé?

19 avril 2021

Le chocolat est-il bon pour la santé ? Vaste question qui peut être abordée sous des angles bien différents.

Pour pouvoir répondre à cette question, il est important de bien comprendre ce qui se cache derrière le mot « chocolat » et ce qu’on appelle « bon pour la santé ».

Les composants du chocolat

Pour bien comprendre l’impact que peut avoir le chocolat sur notre santé, il faut tout d’abord revenir sur les ingrédients de base du chocolat.

Le sucre

Le sucre présent dans le chocolat est le saccharose, qui est vital pour notre organisme. En effet, il est une importante source d’énergie notamment pour bien faire fonctionner notre cerveau. Cependant en excès, il peut engendrer des problèmes de santé comme les caries, le diabète ou encore l’obésité.

Le beurre de cacao

Le beurre de cacao est une matière grasse végétale composée de 3 acides gras:
– 35% d’acide oléique : un acide gras insaturé notamment protecteur du cholestérol
– 65% d’acide palmitique et stéarique : deux acides gras saturés. L’acide stéarique aurait quant à lui un effet anticoagulant et un effet positif sur la pression sanguine.

Le cacao dégraissé

Une fève de cacao est constituée de deux parties : le beurre de cacao (matière grasse) et la poudre de cacao (cacao dégraissé).

Cette partie dégraissée contient de nombreux nutriments que l’on retrouve dans tous les cacaos, même si leur teneur peut varier d’une origine à une autre :

– Des sucres : simples ou complexe comme l’amidon ou des fibres végétales, aidant notre organisme à bien digérer
– Des protéines : type albumine, qui sont des bonnes sources d’énergie
– De la théobromine et de la caféine : ils boostent les fonctions cérébrales
– Des antioxydants : comme les flavanols qui ont des fonctions de vasodilatations c’est-à-dire qui aident à la circulation sanguines et donc réduisent le risque de maladies cardiovasculaires
– Des vitamines et minéraux : A, B2, B3, B9 … Magnésium, fer ou calcium. Le cacao est une véritable mine d’éléments essentiels à notre organisme !

Les additifs

Les additifs les plus communs que l’on retrouve dans le chocolat sont les suivants :

– Le lait pour les chocolats au lait et blanc : le plus souvent de vache, il apporte un peu de calcium et des matières grasses animales.
– La lécithine de soja (ou de tournesol pour limiter les allergènes) : il s’agit d’une matière grasse qui joue le rôle d’émulsifiant, c’est-à-dire qui permet d’homogénéiser et de stabiliser le chocolat.
– Les arômes, le plus souvent l’arôme de vanille. Ajouté en très petite quantité, il permet d’arrondir le goût du chocolat. Il ne confère pas de bénéfice particulier pour la santé.

On préfèrera néanmoins un chocolat contenant des arômes naturels plutôt qu’artificiels.

Les recommandations de l’OMS

Le chocolat contient donc de nombreux nutriments, quelles sont les recommandations journalières de l’OMS (organisation mondiale de la santé) ?

Le sucre

L’OMS recommande une consommation de moins de 10% des calories journalière soit 50g/jour pour 2000 calories. Le seuil idéal serait en dessous de 5%, soit 25g/jour par adulte.

Ainsi sur la base des 5% des calories, si l’on considère qu’un chocolat noir à 70% contient environ 30% de sucre, il est donc recommandé consommer au maximum 83g de chocolat noir par jour, à condition que celui-ci soit votre seule source de sucre, ce qui n’est certainement pas le cas!

Le beurre de cacao

Même si les acides gras composants le beurre de cacao semblent avoir des effets bénéfiques sur la santé, il reste une matière grasse qui doit être consommée avec modération.

En effet l’OMS recommande de ne pas avoir une consommation de graisses dépassant 30% des calories. Le beurre de cacao ayant un apport calorique d’environ 900kcal/100g, 222g de chocolat noir à 70% couvriraient les apports journaliers en matière grasse.

Les nutriments du cacao dégraissé

La liste des antioxydants, vitamines et minéraux étant longue, voici quelques exemples chiffrés de recommandations journalière comparés à ce qu’un chocolat noir à 70% de cacao vous apporte :

Fer : l’OMS recommande 10 à 20 mg de fer par jour. Le chocolat en contenant autour de 200 mg pour 100 g, 10 g de chocolat suffisent à remplir notre besoin journalier !
Zinc : bénéfique pour notre système immunitaire. Il est recommandé d’en consommer 10 mg par jour. 100 g de chocolat permet de remplir ce besoin quotidien.
Vitamine B2 : une consommation de 1,5 mg/jour. Consommer 100 g de chocolat noir à 70% de cacao permet de couvrir 21% de nos besoins journaliers.

L’impact de la recette sur les bienfaits du chocolat

Quelles différences y a-t-il entre les chocolats ? Leur composition et leur recette, comment cela impacte-t-il les bienfaits apportés par la consommation de chocolat ?

La composition en ingrédients du chocolat

Les bienfaits du chocolat sont apportés par différents nutriments qui proviennent de différents ingrédients. Ainsi, comme tous les chocolats ne sont pas constitués des mêmes ingrédients, leur composition va donc influencer leur bénéfice global.

On peut résumer la composition générale du chocolat comme telle :

– % de cacao
– % de sucre
– % de lait
– % d’additif

à noter que la partie cacao peut être sous-divisée en deux « ingrédients », aux bienfaits différents :

% Matière grasse (le beurre apporté par ajout de beurre brut) + % Matière dégraissée (la poudre de cacao)

Les différents types de chocolats (noir, au lait et blanc) peuvent être décomposés comme ci-dessous :

Composition moyenne d’un chocolat noir, au lait et blanc

On comprend aisément qu’un chocolat noir sera nettement plus bénéfique pour la santé qu’un chocolat au lait ou qu’un chocolat blanc car ces deux derniers sont pauvres en matière dégraissée qui est la source principale de nutriments : antioxydants, vitamines et minéraux.

La composition d’un chocolat noir varie également d’une recette à l’autre !

Au moment de choisir votre chocolat, il faudra ainsi regarder sa teneur en cacao : plus le chocolat est intense en cacao, mieux c’est.

Mais attention, à % de cacao équivalent, certains chocolats seront plus riche en matière dégraissée et donc posséderont une teneur en polyphénol plus élevée ! Quand d’autres seront plus riches en beurre de cacao (matière grasse).

Afin de savoir quel chocolat contient le plus de polyphénols parmi deux chocolats ayant la même teneur en cacao, vous pouvez comparer la teneur en matière grasse indiquée dans le tableau nutritionnel.

Exemple :

Dans cet exemple, la teneur en matière grasse du chocolat 1 est plus faible que le chocolat 2. Comme il ne contient que du cacao, il sera donc plus riche en matière dégraissée, et donc en antioxydants, vitamines et minéraux.

En résumé :

  • – Le chocolat noir est PLUS bénéfique qu’un chocolat au lait ou blanc
  • – Un chocolat noir à haut % de cacao est PLUS bénéfique qu’un chocolat noir à faible % de cacao
  • – À % de cacao équivalent, le chocolat noir contenant le plus faible % de matière grasse est le PLUS bénéfique
  • – Et enfin, au moins le chocolat subira de transformations, et à moindre température, et au mieux seront préservées ses qualités nutritionnelles, ce qui nous amène au paragraphe suivant !

La recette de fabrication du chocolat

Nous avons vu qu’il existait de nombreux nutriments contenus dans le chocolat qui sont bénéfiques pour la santé comme les vitamines, les minéraux ou les antioxydants.

Ces nutriments sont présents dans les fèves de cacao fraîches, c’est-à-dire lorsque les cabosses contenant les fèves viennent d’être récoltées.

Malheureusement tous ces nutriments ne vont faire que diminuer au fur et à mesure que la fève sera transformée en chocolat.

Deux phénomènes principaux contribuent à la dégradation de ces nutriments :

– l’oxydation : qui se fait spontanément au contact de l’oxygène présent dans l’air, et qui est donc difficilement évitable
– la température : qui est appliquée de manière plus ou moins intense et plus ou moins longue lors de la transformation des fèves de cacao en chocolat.

En effet, avant de se transformer en tablette de chocolat, la fève de cacao va passer par les étapes suivantes : Fermentation, séchage, décorticage, torréfaction, broyage, conchage, tempérage et moulage.

C’est au cours de la torréfaction, du broyage et du conchage que le cacao va être soumis aux températures les plus élevées, pendant des temps plus ou moins longs. C’est donc pendant ces étapes que les nutriments intéressants du cacao vont être dégradés, et que le chocolat va donc perdre ses bénéfices potentiels.

Afin d’obtenir un chocolat le plus riche possible en antioxydants, théobromine ou vitamines, il faut réduire au maximum les couples temps/température appliqués à la fève de cacao.

Ainsi, un chocolat dit « cru » ou fabriqué selon un procédé artisanal « bean to bar » contiendra plus de ces nutriments qu’un chocolat industriel qui est lui chauffé de manière beaucoup plus importante.

En effet, voici quelques données sur les temps et températures qui peuvent être appliquées pour un procédé de fabrication artisanale vs industrielle :

On constate au travers de ces valeurs qu’un procédé artisanal permet de limiter l’apport de température et donc limite la dégradation des propriétés nutritionnelles intéressantes du chocolat.

La recette Feveo proposée dans le coffret DIY de fabrication de tablettes de chocolat est une recette encore plus simplifiée et moins agressive que le procédé artisanal « bean to bar ». Par exemple l’étape de broyage/conchage totale ne dure que 45min !

Ainsi, pour un chocolat très riche en théobromine, antioxydants vitamines et minéraux, privilégiez le chocolat Feveo 😊

Les bienfaits reconnus du chocolat

Les bienfaits avérés du chocolat sont nombreux, en voici quelques-uns accompagnés de leurs explications scientifiques.

Bénéfices cardiovasculaires

Comme mentionné précédemment, le cacao est riche en antioxydants et plus particulièrement en molécules appartenant à la famille des flavanols :

– épicatéchine
– catéchine
– théobromine
– quercétine

Ces molécules ont une fonction vasodilatatrice, elles aident le sang à mieux circuler en assouplissant les parois des veines par exemple. La consommation de chocolat noir est donc bénéfique pour notre cœur et pour notre santé puisqu’elle permet de réduire le risque de maladies cardiovasculaires !

Amélioration de la mémoire

De récentes études ont démontré que notre mémoire se dégradait au fil du temps en raison d’une diminution de l’afflux sanguin.

Ces études ont également démontré que certains antioxydants, comme les flavonoïdes consommés de manière régulière, permettaient de booster cet afflux sanguin et donc de « rajeunir » notre mémoire de plusieurs années.

La consommation régulière de chocolat, et particulièrement le chocolat noir, riche en flavonoïdes permettrait ainsi d’améliorer notre mémoire ! Cependant ce chocolat doit être consommé avec modération afin de ne pas devenir néfaste en raison d’une trop grande consommation de sucre ou de matière grasse qui pourraient provoquer des maladies comme obésité ou diabète.

Une consommation de 30 à 40 g de chocolat noir par jour suffirait à rebooster notre mémoire, tout en se faisant plaisir…

Contribution au bonheur

Nous avons tous en tête cette image de l’enfant à qui l’on offre un carré de chocolat pour le consoler, ou cet homme ou femme qui se précipite sur le chocolat pour se remettre d’une rupture amoureuse. Le chocolat comme remède à nos tristesses, oui mais pourquoi ?

Tout simplement car le chocolat contient des molécules qui stimulent notre « bonheur » :

– La théobromine, qui stimule notre humeur et qui nous apporte un regain d’énergie. On la retrouve également dans les feuilles de thé ou les grains de café.
– La phényléthylamine qui est connue pour être un antidépresseur naturel, et pour cause, c’est une molécule que l’on produit naturellement lorsque l’on est amoureux !
– l’anandamine qui permet de réduire l’anxiété. Elle est naturellement produit en petite quantité par le cerveau.

Voilà donc trois explications rationnelles qui permettent d’expliquer pourquoi consommer du chocolat nous procure tant de bien-être, au-delà du plaisir gustatif !

Conclusion

Le chocolat est-il bon pour la santé ?

Le chocolat, oui, mais pas n’importe lequel ! L’intérêt nutritionnel majoritaire du chocolat réside dans sa partie dégraissée, qui est riche en antioxydants, en vitamines et en minéraux. Cette partie intéressante va se retrouver principalement dans le chocolat noir, à forte teneur en cacao, et à faible matière grasse !

Une fois cette composition de chocolat définie, il faut s’assurer que ces nutriments n’ont pas été dégradés pendant la transformation de la fève de cacao en chocolat.

Comment ? en sélectionnant un chocolat faiblement chauffé. Une basse température pendant un temps court permet de conserver un maximum de nutriments bénéfiques. Ainsi, on préfèrera une chocolat artisanal « bean to bar » à un chocolat industriel. Et pour un chocolat encore plus riche en molécules bénéfiques : on fabrique son chocolat dans sa cuisine grâce au coffret FEVEO.

Qu’est ce que veut dire bon pour la santé ?

Des bienfaits pour le COEUR, oui ! Grâce aux molécules qui stimulent la vasodilatation de nos sanguins.

Des bienfaits pour notre MÉMOIRE, également ! Car les flavonoïdes du chocolat permettent de stimuler l’afflux sanguin à notre cerveau.

Pour finir : un bienfait précieux sur notre BONHEUR ! Des molécules qui stimulent notre énergie et booste notre humeur, voilà pourquoi la consommation de chocolat nous rend si heureux

Et également la satisfaction d’avoir pu réaliser, soi-même, son chocolat à la maison, dans sa cuisine et le tout en ayant pu le fabriquer en le personnalisant selon ses envies ! Le chocolat à consommer avec modération, donc, mais pas à bannir de la cuisine, bien au contraire.